Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 10:45

● La douce empoisonneuse

Arto Paasilina

Ed. Folio. Avril 2014

Linnea a traversé l'histoire cahin-caha, au bras d'un colonel qui n'exerça pas toujours ses talents militaires dans le bon camp. L'Histoire jugera. Elle a en tout cas laissé saine et sauve la vieille femme à l'abri d'une maisonnette confortable, se suffisant d'une maigre pension pour vivre ses vieux jours et nourrir son chat. L'attente de la mort n'aurait alors rien d'effrayant si la vieille femme n'était dépossédée d'une partie de ses ressources par un neveu turbulent et cruel qui, nanti de deux compères, vient exercer sur elle un siège que la jeunesse, dans son impunité grossière, rend bête et sadique. Les extrémités n'offrent parfois que le choix de la rébellion. Linnea fuit donc pour la ville, retrouve l'attention chaleureuse de l'un de ses anciens amants, non sans dénoncer à la police locale l'attitude criminelle du funeste trio. Un trio qui, une fois sorti d'affaire, n'a plus qu'une seule obsession : la vengeance.

Une vieille dame de 80 ans qui est maltraitée par son neveu et 4 amis « tarés ». Le neveu passe mensuellement chercher la pension de sa tante. Lasse, elle décide d’en finir avec la vie. Elle se confectionne un cocktail détonnant… La fin est à lire impérativement.
CDC de Geneviève

• L’homme aux cercles bleus

Fred Vargas

Ed. Editions 84. Juin 2005

" Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? " Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique. Il n'a pas tort. Un matin, c'est le cadavre d'une femme égorgée que l'on trouve au milieu d'un de ces cercles bleus.

C’est une personne qui s’amuse à dessiner des cercles bleus sur les trottoirs avec un objet central qui intrigue le commissaire.
Belle intrigue, captivante.

CDC de

• Sacrifices

Pierre Lemaitre

Ed. Livre de Poche. Février 2014

« Un événement est considéré comme décisif lorsqu'il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeven, est l’unique témoin d’un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte.

Anne Forestier amie du commandant de gendarmerie, a été agressée violemment lors d’un braquage d’une bijouterie.
Roman surprenant dans une atmosphère glaçante. Très bon thriller.

CDC de

• La ville orpheline

Victoria Hislop

Ed. Les escales éditions. Mai 2015

Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite harmonie. Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres. Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant. Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan. Voici leur histoire.

C’est l’histoire de deux familles voisines, l’une grecque, l’autre turque. Un putch grec sème le chaos. Comment vont-elles continuer à s’entendre ? Comment vivre encore ensemble dans le chaos ?

CDC de

•L’étrange histoire de l’ours brun abattu dans les quartiers espagnols de Naples

Antonio Menna

Ed. Liana Levi. Mars 2015

Tony Perduto, 35 ans, célibataire tendance anxieux, pigiste sous-employé à la rubrique faits-divers d'un journal napolitain, est aussi un incurable insomniaque. Au coeur de la nuit, quand le brouhaha des hommes et des scooters s'est tu, il apprécie le calme des ruelles des Quartiers Espagnols qu'il arpente depuis l'enfance. Mais en sortant de chez lui cette nuit-là, il manque de trébucher sur un ours brun affalé au beau milieu du macadam. Des cadavres, les quartiers en ont vus d'autres et d'habitude mieux vaut tourner la page sans commentaire. Mais la curiosité est l'une des caractéristiques de Tony, et s'il découvre qui a troué la peau de l'ours, il tient peut-être enfin son scoop. De rumeurs en silences, avec l'aide des voisins et de son amie Marinella, Tony débute une enquête-puzzle plutôt non conventionnelle.

Un journaliste un peu « raté » cherche un scoop. Il erre dans les quartiers et un jour, il trouve un mort étendu sur la chaussée : c’est un ours ! Alors ! Comment un ours est-il arrivé là ?

C’est léger, agréable à lire. Roman très « visuel », lecture détente.

CDC de

•Contours du jour qui vient

Leonora Miano

Ed. Pocket. Janvier 2008

Pays d'Afrique équatoriale, le Mboasu se relève péniblement d'une sanglante guerre civile. Dans les quartiers mal famés de Sombé, la capitale, quadrillés par des bandes de rebelles reconvertis en trafiquants, prévalent désormais le chacun pour soi et la superstition... C'est ainsi que Musango, à peine âgée de neuf ans, est rejetée et abandonnée par sa mère qui l'accuse de porter malheur. Seule, sans famille ni ressources, la petite fille est d'abord recueillie, puis vendue comme esclave. Malgré les épreuves et les périls, elle s'accroche pourtant, lucide et tenace, à un unique espoir : retrouver sa mère et solder le passé pour, enfin, songer à envisager l'avenir.

Ca se passe en Afrique. L’auteur décrit le parcours de jeunes qui pour certains, partiront s’engager dans l’armée. C’est un roman qui invite le lecteur à réfléchir sur les motifs de l’engagement. Il interpelle : pourquoi, ça se passe comme ça en Afrique, pourquoi c’est la violence qui doit l’emporter.

C’est une lecture profonde, très prenante.
Même veine qu’ « Allah n’est pas couché ».

CDC de

• Les Aubes écarlates

Leonora Miano

Ed. Plon. Août 2009

Epa a été enrôlé de force dans les troupes d'Isilo, un mégalomane qui rêve de rendre sa grandeur à toute une région de l'Afrique équatoriale. Emmené au cœur d'une zone isolée, il découvre qu'il est entouré de présences mystérieuses : plusieurs fois, il aperçoit des ombres enchaînées demander réparation pour les crimes du passé. Sur tout le continent, les esprits des disparus de la traite négrière distillent l'amertume et la folie en attendant que justice leur soit rendue... Parvenant à s'échapper, Epa retrouve Ayané, une fille énigmatique et attentionnée qui l'aide à reprendre goût à la vie. Comment donner à l'Afrique la chance de connaître des aubes lumineuses ? Pour conjurer le passé d'une terre qui ne cesse de se faire souffrir elle-même, Epa devra rechercher ses compagnons d'infortune et les rendre à leur famille.

On entre dans la manière de penser des Africains ou le présent est à la fois le présent et le passé. Comment donner à l’Afrique des aubes lumineuses ?

On y rencontre des personnages féminins très attachants.

CDC de

• Tu n’est pas revenu

Marceline Loridan-Ivens

Ed. Grasset. Février 2015

« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

L’auteur a été déporté avec son père. Roman pleins d’émotions mais pas larmoyant. Roman écrit avec le cœur.
CDC de

•Seconde peau

Uzma Aslam Kham

Ed. Galaade. Janvier 2015

Nadir, un jeune Pakistanais, tente de devenir photographe aux Etats-Unis. Il tombe amoureux de Farhana, élevée en Amérique et qui rêve de découvrir le pays de son père, ce pakistan qu'elle n'a jamais connu. Leur périple débute à Karachi et les conduit vers le nord sur la route de la soie, tout près de l'Inde, du Cachemire, là où la Chine n'est pas très loin.

Suite à une récente attaque à la bombe, la région est quadrillée par l'armée : la chasse à l'homme lancée par les autorités jette un voile menaçant sur leur itinéraire. Arrivés au pied des montagnes, dans ce paysage d'une extraordinaire beauté, ils rencontrent une jeune nomade, Kiran, fille de Maryam. C'est là que leur destin bascule....

Roman qui se passe dans les steppes. Un hymne à la nature sauvage des vallées du nord du Pakistan. Nadir a émigré aux Etats-Unis mais désire retourner au Pakistan. Il est sous la domination « mentale » d’une américaine qui veut imposer sa façon de vivre sans tenir compte des us et coutumes ancestraux. C’est le choc de deux cultures diamétralement opposées qui ne sont pas sans conséquences douloureuses. A lire.

CDC de

● La douce empoisonneuse

Arto Paasilina

Ed. Folio. Avril 2014

Linnea a traversé l'histoire cahin-caha, au bras d'un colonel qui n'exerça pas toujours ses talents militaires dans le bon camp. L'Histoire jugera. Elle a en tout cas laissé saine et sauve la vieille femme à l'abri d'une maisonnette confortable, se suffisant d'une maigre pension pour vivre ses vieux jours et nourrir son chat. L'attente de la mort n'aurait alors rien d'effrayant si la vieille femme n'était dépossédée d'une partie de ses ressources par un neveu turbulent et cruel qui, nanti de deux compères, vient exercer sur elle un siège que la jeunesse, dans son impunité grossière, rend bête et sadique. Les extrémités n'offrent parfois que le choix de la rébellion. Linnea fuit donc pour la ville, retrouve l'attention chaleureuse de l'un de ses anciens amants, non sans dénoncer à la police locale l'attitude criminelle du funeste trio. Un trio qui, une fois sorti d'affaire, n'a plus qu'une seule obsession : la vengeance.

Une vieille dame de 80 ans qui est maltraitée par son neveu et 4 amis « tarés ». Le neveu passe mensuellement chercher la pension de sa tante. Lasse, elle décide d’en finir avec la vie. Elle se confectionne un cocktail détonnant… La fin est à lire impérativement.
CDC de Geneviève

• L’homme aux cercles bleus

Fred Vargas

Ed. Editions 84. Juin 2005

" Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? " Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique. Il n'a pas tort. Un matin, c'est le cadavre d'une femme égorgée que l'on trouve au milieu d'un de ces cercles bleus.

C’est une personne qui s’amuse à dessiner des cercles bleus sur les trottoirs avec un objet central qui intrigue le commissaire.
Belle intrigue, captivante.

CDC de

• Sacrifices

Pierre Lemaitre

Ed. Livre de Poche. Février 2014

« Un événement est considéré comme décisif lorsqu'il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeven, est l’unique témoin d’un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte.

Anne Forestier amie du commandant de gendarmerie, a été agressée violemment lors d’un braquage d’une bijouterie.
Roman surprenant dans une atmosphère glaçante. Très bon thriller.

CDC de

• La ville orpheline

Victoria Hislop

Ed. Les escales éditions. Mai 2015

Chypre, été 1972. La ville de Famagouste héberge la station balnéaire la plus prisée de la Méditerranée, rayonnante et bénie des dieux, où Chypriotes grecs et turcs vivent en parfaite harmonie. Un couple ambitieux y ouvre Le Sunrise, hôtel dont le luxe surpasse tous les autres. Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Parmi eux, Aphroditi, contrainte de suivre son mari sans savoir si elle pourra un jour revoir son amant. Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent : les Georgiou et les Özkan. Voici leur histoire.

C’est l’histoire de deux familles voisines, l’une grecque, l’autre turque. Un putch grec sème le chaos. Comment vont-elles continuer à s’entendre ? Comment vivre encore ensemble dans le chaos ?

CDC de

•L’étrange histoire de l’ours brun abattu dans les quartiers espagnols de Naples

Antonio Menna

Ed. Liana Levi. Mars 2015

Tony Perduto, 35 ans, célibataire tendance anxieux, pigiste sous-employé à la rubrique faits-divers d'un journal napolitain, est aussi un incurable insomniaque. Au coeur de la nuit, quand le brouhaha des hommes et des scooters s'est tu, il apprécie le calme des ruelles des Quartiers Espagnols qu'il arpente depuis l'enfance. Mais en sortant de chez lui cette nuit-là, il manque de trébucher sur un ours brun affalé au beau milieu du macadam. Des cadavres, les quartiers en ont vus d'autres et d'habitude mieux vaut tourner la page sans commentaire. Mais la curiosité est l'une des caractéristiques de Tony, et s'il découvre qui a troué la peau de l'ours, il tient peut-être enfin son scoop. De rumeurs en silences, avec l'aide des voisins et de son amie Marinella, Tony débute une enquête-puzzle plutôt non conventionnelle.

Un journaliste un peu « raté » cherche un scoop. Il erre dans les quartiers et un jour, il trouve un mort étendu sur la chaussée : c’est un ours ! Alors ! Comment un ours est-il arrivé là ?

C’est léger, agréable à lire. Roman très « visuel », lecture détente.

CDC de

•Contours du jour qui vient

Leonora Miano

Ed. Pocket. Janvier 2008

Pays d'Afrique équatoriale, le Mboasu se relève péniblement d'une sanglante guerre civile. Dans les quartiers mal famés de Sombé, la capitale, quadrillés par des bandes de rebelles reconvertis en trafiquants, prévalent désormais le chacun pour soi et la superstition... C'est ainsi que Musango, à peine âgée de neuf ans, est rejetée et abandonnée par sa mère qui l'accuse de porter malheur. Seule, sans famille ni ressources, la petite fille est d'abord recueillie, puis vendue comme esclave. Malgré les épreuves et les périls, elle s'accroche pourtant, lucide et tenace, à un unique espoir : retrouver sa mère et solder le passé pour, enfin, songer à envisager l'avenir.

Ca se passe en Afrique. L’auteur décrit le parcours de jeunes qui pour certains, partiront s’engager dans l’armée. C’est un roman qui invite le lecteur à réfléchir sur les motifs de l’engagement. Il interpelle : pourquoi, ça se passe comme ça en Afrique, pourquoi c’est la violence qui doit l’emporter.

C’est une lecture profonde, très prenante.
Même veine qu’ « Allah n’est pas couché ».

CDC de

• Les Aubes écarlates

Leonora Miano

Ed. Plon. Août 2009

Epa a été enrôlé de force dans les troupes d'Isilo, un mégalomane qui rêve de rendre sa grandeur à toute une région de l'Afrique équatoriale. Emmené au cœur d'une zone isolée, il découvre qu'il est entouré de présences mystérieuses : plusieurs fois, il aperçoit des ombres enchaînées demander réparation pour les crimes du passé. Sur tout le continent, les esprits des disparus de la traite négrière distillent l'amertume et la folie en attendant que justice leur soit rendue... Parvenant à s'échapper, Epa retrouve Ayané, une fille énigmatique et attentionnée qui l'aide à reprendre goût à la vie. Comment donner à l'Afrique la chance de connaître des aubes lumineuses ? Pour conjurer le passé d'une terre qui ne cesse de se faire souffrir elle-même, Epa devra rechercher ses compagnons d'infortune et les rendre à leur famille.

On entre dans la manière de penser des Africains ou le présent est à la fois le présent et le passé. Comment donner à l’Afrique des aubes lumineuses ?

On y rencontre des personnages féminins très attachants.

CDC de

• Tu n’est pas revenu

Marceline Loridan-Ivens

Ed. Grasset. Février 2015

« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

L’auteur a été déporté avec son père. Roman pleins d’émotions mais pas larmoyant. Roman écrit avec le cœur.
CDC de

•Seconde peau

Uzma Aslam Kham

Ed. Galaade. Janvier 2015

Nadir, un jeune Pakistanais, tente de devenir photographe aux Etats-Unis. Il tombe amoureux de Farhana, élevée en Amérique et qui rêve de découvrir le pays de son père, ce pakistan qu'elle n'a jamais connu. Leur périple débute à Karachi et les conduit vers le nord sur la route de la soie, tout près de l'Inde, du Cachemire, là où la Chine n'est pas très loin.

Suite à une récente attaque à la bombe, la région est quadrillée par l'armée : la chasse à l'homme lancée par les autorités jette un voile menaçant sur leur itinéraire. Arrivés au pied des montagnes, dans ce paysage d'une extraordinaire beauté, ils rencontrent une jeune nomade, Kiran, fille de Maryam. C'est là que leur destin bascule....

Roman qui se passe dans les steppes. Un hymne à la nature sauvage des vallées du nord du Pakistan. Nadir a émigré aux Etats-Unis mais désire retourner au Pakistan. Il est sous la domination « mentale » d’une américaine qui veut imposer sa façon de vivre sans tenir compte des us et coutumes ancestraux. C’est le choc de deux cultures diamétralement opposées qui ne sont pas sans conséquences douloureuses. A lire.

CDC de

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil