Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 10:16

+ Journal d’un écrivain en pyjama

Dany Laferrière

Ed. Le Livre de Poche. Janvier 2015

« Le pyjama est un étrange habit de travail. » C’est sur son métier que Dany Laferrière a choisi d’écrire dans Journal d’un écrivain en pyjama. Après trente ans de publications, il livre cent quatre-vingt-deux chroniques, comme il les appelle, où se mêlent réflexions, anecdotes, pensées. Avec la désinvolture qui caractérise son style, l’écrivain propose des conseils – « Comment débuter une histoire », « La description d'un paysage », « La mémoire de l’enfance » –, tout en partageant avec le lecteur son expérience et son goût pour la littérature. Une manière aussi de communiquer sa reconnaissance à ceux qui l’ont accompagné dans son parcours d’écriture : Homère, Borges, García Márquez, Capote… et puis tous les anonymes.

Un livre à lire à petites touches dans n’importe quel ordre.

Pourquoi on écrit, pourquoi on devient écrivain. Réflexion sur l’écriture

CDC de Marie-Claude

+ L’alcool et la nostalgie

Mathias Enard

Ed. Acte Sud. Mai 2012

Réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone de Jeanne, qui lui apprend le décès de Vladimir, Mathias part à Moscou pour escorter le corps de son ami jusqu'à son village natal, au-delà de Novossibirsk. Dans le Transsibérien, il s'adresse au faux frère couché dans sa boîte, évoque le trio fiévreux que tous deux ont formé avec Jeanne, et l'emprise des stupéfiants autant que le dépit amoureux qu'il a cru fuir en retournant seul à Paris. Au fil de quatre mille kilomètres de paysages ouatés, pâles bouleaux et neige immaculée, les souvenirs se pressent, bientôt relayés par les plus belles pages de Gogol, Tchekhov, Dostoïevski ou Axionov qui lui avaient fait rêver la Russie. Si l'amour ne peut plus rien quand l'alcool et la nostalgie se sont emparés d'un homme, restent la révolution, la mort, ou la littérature.

Quelqu’un qui vit à Paris avec sa compagne qui veut partir à Moscou. Il la rejoint avec le corps de son ami à tous les deux. Ils doivent se rejoindre à Vladivostok.

Description du voyage en train et pourquoi il est dans ce train. Chute surprenante. Bien écrit.

CDC de Marie-Claude

+ Mangez-moi

Agnès Desarthe

Ed. l’Olivier. Août 2006

Ouvrir un restaurant ? Quelle idée... C'est pourtant celle qui vient à l'esprit de Myriam, et qu'elle s'empresse de mettre à exécution. Les ennuis commencent car ce restaurant est aussi sa maison. Eviter la faillite, vivre en clandestine et garder le secret sur un itinéraire trop chaotique constituent l'exercice de jonglage auquel elle se livre chaque jour. Qui est Myriam ? Une collectionneuse de contradictions. Un oxymore ambulant. Bannie de chez elle pour une faute inavouable, c'est une âme errante qui n'aspire qu'à la stabilité, une téméraire qui déteste qu'on la surprenne. Son problème, c'est le temps. Comment faire pour que l'avant et l'après coïncident à nouveau ? Que le passé cesse d'être douloureux et que l'avenir s'éclaire ?

Histoire d’une femme qui a besoin d’avoir un projet très prenant. Elle ne sait plus trop où elle en est. Quelque chose de motivant : elle achète un bien qui lui sert d’appartement et de restaurant. Tout cela sans vraiment de moyen. Au début, cela ne marche pas : le charges tombent. De coup, elle propose un système à l’année à ses fidèles « usagers ».

Histoire d’une reconstruction, d’une évolution. Très surprenant. Cela ne sonne jamais faux. Personne attachante qui est dans le partage.
Univers douillet mais pas dénué de problèmes.

CDC de Marie-Claude

+ Piégés

Georges Païta

Ed. La Tour d’Oysel. 2011

Nouvelles

L’auteur nous mène en bateau dans ces petites nouvelles toutes de styles différents avec de bonnes chutes. Un petit plus pour la dernière !

CDC de Marie-Claude

+ La fabrique de mots

Erik Orsenna

Ed. Stock. 2013

Comment fabrique-t-on les mots ? Jeanne, l'héroïne de La grammaire est une chanson douce, a sa méthode : pour expliquer, elle raconte. Il était une fois un dictateur qui trouvait son pays trop bavard. Il était une fois le Capitan, vieux navigateur et collectionneur de dictionnaires. Il était une fois deux sœurs virulentes, l'une aimant le grec et l'autre militante du latin. Il était une fois un trafiquant d'oiseaux rares. Il était une fois un café où les couples se réconcilient, au lieu de divorcer. Il était une fois une mine d'or abandonnée... Nous avons créé les mots. Et si les mots, à leur tour, nous inventaient ? E. O.

Extrêmement profond. Livre à méditer

CDC de Marie-Claude

+ Les arabes dansent aussi

Sayed Kashua

Ed. l’Olivier. Septembre 2015

"Je fais plus israélien que le commun des Israéliens et rien ne me fait plus plaisir que de l'entendre de la bouche d'un Juif. On me dit souvent : "Vous n'avez vraiment pas l'air arabe". Certains prétendent que c'est du racisme, mais pour moi, c'est un compliment. Comme une victoire. Etre juif : n'est-ce pas ce que je voulais ? Après beaucoup d'efforts, le résultat est là". Ce narrateur qui rêve d'être juif est né à Tira, un village de Galilée, dans une famille de combattants palestiniens. Brillant élève, envoyé dans un pensionnat de Jérusalem, il s'emploie à ressembler le plus possible à ses camarades juifs. Les Arabes dansent aussi décrit avec émotion sa vie d'Arabe israélien et ses déchirements identitaires, en mêlant d'une manière virtuose le tragique et le comique.

Fait poser des questions. Très beaux personnages. Ouverture et en même temps situation bien expliquée. Un autre regard du conflit palestinien. Gens Ordinaires.

CDC de Marie-Claude

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil