Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 08:06

 

Bons baisers de Mesménie

Fabienne Betting

 

Ed. Autrement. Mai 2016

Une annonce improbable, quelques rudiments de mesmène, un soupçon d'audace, et voici Thomas Lagrange, serveur au McDo, propulsé en tête des best-sellers. Tout irait pour le mieux s'il n'avait pas un coeur d'artichaut et la mafia mesmène à ses trousses...

Thomas travaille au Mac Do depuis 4 ans. Quand il était jeune, il était amoureux d’une mesmène et a appris la langue pendant deux ans. Un jour il répons à une annonce : « chercher traducteur mesmène ». Il répond et quitte le Mac Do pour assumer son travail. Sa traduction plus qu’approximative va devenir un best seller mais le posteur de l’annonce ne sera pas content car c’est l’histoire de sa grand-mère qui est complètement déformée. Thomas quitte Sandrine, sa femme, pour Mali la belle Mesmène qui ne l’aime pas mais profite de lui. Ils tiennent un magasin et un jour, ils partent en Mesmènie avec quatre grand-mères fidèles du magasin. Ils rentreront sans Mali qui reste dans on pays. Il renouera avec Sandrine.

Roman original, drôle et plein de suspense.

CDC de Laurence

 

 

Bruxelles

Boulevard des airs

 

Cd. 2016

Rythme ensoleillé et festif avec des paroles parfois engagées, parfois humoristique, le tout avec une touche de subtilité.

CDC de Laurence

 

Mon combat pour une vie debout

Gabriel Mairot

 

Ed. Aventurier Malgré Tout. Octobre 2014

Sportif accompli, Gabriel Mairot a parcouru le monde en participant à des courses et marathons dans des conditions souvent très difficiles. A travers ces récits, il nous emmène dans des contrées lointaines où il trouve bonheur et sérénité. "Je ressens le besoin de me retrouver seul dans la nature ; c'est en quelque sorte un bilan, une confession au milieu des montagnes". Grâce à de nombreuses anecdotes, nous vivons pleinement ces expériences uniques.
Un jour de Novembre 2008, au retour de l'un de ces voyages, sa vie bascule ! Transféré en urgence à l'hôpital, ses derniers mots sont : "Que m'arrive t-il? J'ai beaucoup de mal à respirer ! Je ne peux plus respirer et..." Gabriel sombre dans le coma. Condamné par les médecins, il va résister et lutter jour après jour pour renaître à la vie mais en perdant (ou en y laissant?) quelque chose d'essentiel pour lui !

L’auteur a perdu une jambe et fait de l’alpinisme.

 

 

le rouge vif de la rhubarbe

Audur Ava Olafsdottir

 

Ed. Zulma. Septembre 2016

La petite Agustina, à son habitude, est descendue seule sur la plage à l'aide de ses béquilles et la force de ses bras pour méditer sur l'inconstance de la vie. Il y a longtemps que sa mère, universitaire émérite partie explorer les espèces migratoires aux antipodes, l'a confiée à la bonne Nina, experte en confitures de rhubarbe, boudins au sang de mouton et autres délices. Avec pour père de substitution épisodique Vermandur le bricoleur au grand coeur, celui-là même qui vit accoucher en catastrophe la mère célibataire d'Agustina sur la banquette arrière de sa vieille automobile. Happée par son monde intérieur, Agustina fait bonne figure, se mêle volontiers aux activités puériles ou têtues des adultes, subit avec une dignité de chat la promiscuité désobligeante des collégiens, chante d'une voix de séraphin dans un orchestre amateur et se découvre ange ou sirène sous le regard amoureux d'un garçon de son âge. Mais Agustina fomente elle aussi un grand voyage : l'ascension de la Montagne, l'élévation qui lui donnera assez de coeur au ventre pour accepter sa destinée.

Agustina a 14 ans et des jambes qui ne la portent pas. Elle vit sur une île avec la vieille Nina, à la garde de qui sa mère biologiste l'a confiée pour continuer à parcourir le monde. Presque chaque jour, elle descend sur la grève pour contempler la mer ou monte jusqu'au jardin sauvage de rhubarbe où elle fut conçue. Malgré ses béquilles, elle rêve d'escalader les 844 mètres de la montagne qui surplombe son village...

Premier roman de l’auteur qui a écrit aussi « l’Embellie ».

Art et manière de créer des situations et des personnages tendus vers les autres. Pas de misérabilisme.

CDC de Marie-Claude

 

 

Le vieux saltimbanque

Jim Harrison

 

Ed. Flammarion. Septembre 2016

Dans l'avant-propos de ce dernier livre publié début mars 2016 aux États-Unis, moins d'un mois avant sa mort, Jim Harrison explique qu'il a décidé de « poursuivre ses mémoires » sous la forme d'une fiction à la troisième personne, histoire de ne pas se laisser bercer par l'illusion de réalité propre à l'autobiographie.

Souvenirs d'enfance, mariage, amours et amitiés, pulsions sexuelles et pulsions de vie passées au crible du grand âge, célébration des plaisirs de la table, alcools et paradis artificiels, Jim Harrison revient sur les épisodes les plus saillants de sa vie.

Véritable testament littéraire d'un artiste qui sent la fin approcher, Le Vieux Saltimbanque est à l'image de Big Jim, plus libre et provocateur que jamais, plus touchant aussi, en marge de toutes les conventions.

CDC de Marie-Claude

 

 

Ubac

Elsa Vix

 

Ed. du Rouergue. Janvier 2016

Cette saison-là, les loups sont revenus dans la vallée. Et Nadia est arrivée. Nadia dont Estelle n'avait jamais entendu parler. La soeur jumelle de son mari pourtant. Après quatre années passées à New York, elle s'est installée dans le chalet de l'ubac, chez les jeunes époux. Là où ils ont fait leur nid voici quelques mois à peine, juste après leur mariage. Mais avec la présence de Nadia, quelque chose a changé. Estelle a commencé à avoir peur. Peur pour son bébé. Sa petite Lilas si fragile. Si essentielle.

Dans les Alpes profondes, à la saison d’hiver, les loups sont revenus dans la vallée. Un couple s’installe dans un village avec une petite fille de 6 mois.

On sait qu’il va se passer quelque chose….

Thriller, suspense.

Histoire simple mais haletante.

CDC de Geneviève

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Actualités Comité de lecture
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil