Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 08:01

 

la pluie avant qu’elle tombe

Jonathan Coe

 

Ed. Folio. Avril 2010

Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S'appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd'hui, l'histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l'enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son récit douloureux et intense naît une question, lancinante : y a-t-il une logique qui préside à ces existences?

La vie de Rosamond a travers des photos instantanées de la vie. Elle est aveugle et on lui décrit les photos. Il y a une logique

CDC de Marie-Claude

 

 

Loin des bras

Metin Arditi

 

Ed. Acte Sud. Août 2011

L’Institut Alderson, pensionnat suisse pour gosses de riches, traverse des jours difficiles et pourrait changer de propriétaire. Aussi le petit cénacle des professeurs vit-il des jours angoissés. Ici chacun panse une blessure ou dissimule un secret : un deuil, le vice du jeu, le déshonneur d’avoir été “collabo”, la lâcheté déguisée en pacifisme, l’opprobre antisémite, des amours “contre nature”, le sentiment d’avoir été abandonné… Dans ce refuge de solitudes et de destins brisés, la paroi des silences se fendille peu à peu, laissant à nu des êtres qui doutent autant d’aimer les autres que de s’aimer eux-mêmes.

Pas de caricature, donne une ossature humaine forte aux personnages même ceux antipathiques.

C’est une école privée en Suisse où ils ne font jamais beaucoup de sport. C’est un des côtés de la direction, deux femmes qui doivent continuer à faire tourner l’école. Il faut trouver des solutions. Un groupe américain est intéressé pour reprendre la suite.

Sans prétention mais en même temps sympathique.

CDC de Marie-Claude

 

 

Beloved

Toni Morrison

 

Ed. 10X18. Mai 2008

Vers 1870, aux États-Unis, près de Cincinnati dans l'Ohio, le petit bourg de Bluestone Road, dresse ses fébriles demeures. L'histoire des lieux se lie au fleuve qui marquait jadis pour les esclaves en fuite la frontière où commençait la liberté. Dans l'une des maisons, quelques phénomènes étranges bouleversent la tranquillité locale : les meublent volent et les miroirs se brisent, tandis que des biscuits secs écrasés s'alignent contre une porte, des gâteaux sortent du four avec l'empreinte inquiétante d'une petite main de bébé. Sethe, la maîtresse de maison est une ancienne esclave. Dix-huit ans auparavant, dans un acte de violence et d'amour maternel, elle a égorgé son enfant pour lui épargner d'être asservi. Depuis, Sethe et ses autres enfants n'ont jamais cessé d'être hantés par la petite fille. L'arrivée d'une inconnue, Beloved, va donner à cette mère hors-la-loi, rongée par le spectre d'un infanticide tragique, l'occasion d'exorciser son passé.

Cela se passe aux Etats-Unis, à l’époque de la ségrégation raciale : une femme noire a égorgé sa petite fille. La maison est alors possédée par son fantôme.
le meurtre comme arme de la liberté.
Livre très profond qui fait réfléchir. Pas traité seulement sous l’angle du meurtre.

CDC de Marie-Claude

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Actualités Comité de lecture
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil