Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 09:28

 

Parfuns

Philippe Claudel

 

Ed. Stock. 2012

En 63 textes, d « Acacia » à « Voyage », Philippe Claudel évoque autant de parfums de l enfance et de l adolescence. Chaque évocation fait resurgir un monde oublié, dont certaines traces demeurent : l après-rasage du père, la crème solaire de la mère, les cheveux soyeux des premières amoureuses, les Gauloises et les Gitanes, la cannelle des gâteaux et du vin chaud, le charbon qui réchauffe, l encre de l écolier, le foin des champs, le pull-over de l oncle... Des senteurs douces ou âcres, simples ou raffinées.
Au fil du récit, se dessine un paysage de sapins, de champs à la terre noire et de rivières, et revit un monde de gens simples et vrais, pour lesquels leur lit de naissance est celui de leur mort. En leur rendant hommage, pour la première fois, et « malgré lui », Philippe Claudel se raconte. Il raconte ses origines, sa Nancy natale, Dombasle, la ville où il est né et habite toujours, ses parents, ses s urs, comme il ne l a jamais fait.

Impressions de sa jeunesse sur les odeurs.

CDC de Nicole

 

  

 

La porte des enfers

Laurent Gaudé

 

Ed. Acte Sud. 2010

Au lendemain d'une fusillade à Naples, Matteo voit s'effondrer toute raison d'être : son petit garçon est mort. Nuit après nuit, à bord de son taxi vide, il s'enfonce dans la solitude et parcourt au hasard les rues de la ville. Un soir, dans un minuscule café, il fait la connaissance du patron, Garibaldo, de l'impénitent curé don Mazerotti, et surtout du professeur Provolone, personnage haut en couleur, aussi érudit que sulfureux, qui tient d'étranges discours sur la réalité des Enfers. Et qui prétend qu'on peut y descendre...

C’est un couple d’Italiens qui a perdu un fils au cours d’une fusillade. Il n’accepte pas cette mort et décide donc de rechercher le tueur. Il fait des rencontres intéressantes : travesti, prêtre ; professeur érudit. Ce dernier le guide dans le royaume des morts

Roman fantastique. Comme dans les contes, il y a des épreuves. C’est un peu une démarche initiatique.

Ça fait frissonner et réfléchir. Il faut repenser l’histoire d’une façon plus pragmatique et rationnelle

Les adolescents peuvent lire ce livre aussi.

CDC de Christiane

 

 

 

 

La vérité sur l’affaire Harry Québert

 

Joël Dicker

 

 

Ed. De Fallois. 2012

 À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison qui lui a inspiré son chef d’œuvre « les origines du mal ».
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Beaucoup de suspense, de retours en arrières, de rebondissements, avec en arrière plan, les USA de 2008 en pleine campagne électorale, avec les médias, les pressions juridiques et les scandales.

On découvre peu à peu la biographie des personnages, les problèmes liés à l’amour interdit.

En début de chapitre, une conversation entre le maître et son disciple où il compare l’art de conduire un roman à un combat de boxe.

On ne peut plus lever le nez de ce livre.

CDC de Christiane

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Comité de lecture
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil