Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:52

Un léger déplacement

Marie Sizun

 

Ed. Arléa. Janvier 2012

Avec sa sensibilité douce et ardente, Marie Sizun décrit quelques jours essentiels dans la vie d’une femme qui, après trente-cinq ans d’absence, revient à Paris sur un passé habité de secrets et hanté par un violent amour de jeunesse. Elle nous parle des sortilèges de la mémoire et du fragile mystère des êtres.

 

Ellen vient une semaine à Paris (Elle habite New York) pour s’occuper de vendre l’appartement de sa belle-mère décédée. Alors, elle rêve, revit sa vie quand elle avait 25 ans, qu’elle avait un amoureux et des parents absents.

Douce ambiance de souvenirs tendres et oniriques.

Citation :

 «  Regarder du côté du passé, c’est cherché à entrer dans l’image que le miroir nous renvoie d’une chambre magique, bien plus étrange, plus belle, plus forte que ne peut l’être la chambre réelle. »

CDC de Laurence

 

 

Ecoute-moi

Magaret Mazzantini

 

Ed. Robert Laffont. Janvier 2004

Alors que sa fille a été victime d’un accident de la route et se trouve sur la table d’opération un bistouri planté dans l’encéphale, un chirurgien de renom fait le bilan de ses jours. Jadis il a aimé une autre femme et l’a mise enceinte au moment même où il concevait cette fille devenue grande et à qui il semble dire : Écoute-moi.

 

Un grand chirurgien a sa fille qui a un grave accident de scooter. Il attend dans la salle d’attente et lui fait une confession inattendue sur les trois femmes de sa vie : sa femme, sa maîtresse et sa fille.

Un livre envoûtant et puissant qui remue. Il raconte des choses fortes et crues.

Phrases fortes quand il réveille sa fille en pratiquant un massage cardiaque en lui parlant. Désespérance d’un homme dans sa confession.

CDC de Simone

 

 

L’embellie

Audur Ava Olafsdottir

 

Ed. Zulma. Août 2012

C’est la belle histoire d’une femme libre et d’un enfant prêté, le temps d’une équipée hivernale autour de l’Islande. En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu'à cela ne tienne, elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme, presque sourd, avec de grosses loupes en guise de lunettes. Avec un humour fantasque et une drôlerie décapante, l’Embellie ne cesse de nous enchanter par cette relation cocasse, de plus en plus attentive, émouvante entre la voyageuse et son minuscule passager. Ainsi que par sa façon incroyablement libre et allègre de prendre les fugaces, burlesques et parfois dramatiques péripéties de la vie, et de la vie amoureuse, sur fond de blessure originelle. Et l’on se glisse dans l’Embellie avec le même bonheur immense que dans Rosa candida, en une sorte d’exultation complice qui ne nous quitte plus.

 

Femme traductrice qui pratique son métier d’une façon particulière. Son mari décide de la quitter car elle ne veut pas d’enfant et elle se demande ce qui lui prend. On a l’impression qu’elle ne réagit pas. Une de ses copines vient lui remonter le moral et se casse une cheville. Elle va à l’hôpital. Elle apprend qu’elle attend des jumeaux alors qu’elle a déjà un petit garçon. Elle demande à son amie de garder son fils une semaine mais cela va durer plus longtemps !

Celle-ci reçoit une grosse somme d’argent et avec se fait monter un chalet en Islande dans son village natal. Elle met le reste dans sa boite à gants. Elle part avec l’enfant. Il lui arrive plein de choses.
Ce voyage est en fait un peu un voyage initiatique où elle se rend compte que son mari ne lui apportait rien. Elle rencontre d’autres hommes dont un qui lui propose d’aller s’installer chez lui.
Personne ne sait où elle est, en autre son ex-mari qui veut la voir absolument : il prend l’avion et lui raconte qu’il a un enfant envahissant et se rend compte de la nouvelle liberté de sa ex-femme.

Roman dépaysant et optimiste.

CDC de Marie-Claude

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Comité de lecture
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil