Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 07:46

Le quatrième mur

Sorj Chalandon

 

Ed. Grasset. Août 2013

L’idée de Sam était folle. Georges l’a suivie.
Réfugié grec, metteur en scène, juif en secret, Sam rêvait de monter l’Antigone d’Anouilh sur un champ de bataille au Liban.
1976. Dans ce pays, des hommes en massacraient d’autres. Georges a décidé que le pays du cèdre serait son théâtre. Il a fait le voyage. Contacté les milices, les combattants, tous ceux qui s’affrontaient. Son idée ? Jouer Anouilh sur la ligne de front. Créon serait chrétien. Antigone serait palestinienne.
Hémon serait Druze. Les Chiites seraient là aussi, et les Chaldéens, et les Arméniens. Il ne demandait à tous qu’une heure de répit, une seule. Ce ne serait pas la paix, juste un instant de grâce. Un accroc dans la guerre. Un éclat de poésie et de fusils baissés. Tous ont accepté. C’était impensable. Et puis Sam est tombé malade. Sur son lit d’agonie, il a fait jurer à Georges de prendre sa suite, d’aller à Beyrouth, de rassembler les acteurs un à un, de les arracher au front et de jouer cette unique représentation.
Georges a juré à Sam, son ami, son frère.
Il avait fait du théâtre de rue, il allait faire du théâtre de ruines. C’était bouleversant, exaltant, immense, mortel, la guerre. La guerre lui a sauté à la gorge.
L’idée de Sam était folle. Et Georges l’a suivie.

Roman boulversant par le récit des actes de guerre qui contrastent avec l’initiative littéraire de Georges et de Sam.

Mise en évidence également de l’absurdité de la guerre face à la lutte pour la vie que mène Sam.

CDC de Christiane

 

  

Phryne et les anarchistes

Kerry Greenwood

 

Ed. 10/18. Septembre 2007

Lorsqu'un soir de pluie sur les docks de Melbourne, un beau jeune homme blond meurt dans ses bras, l'intrépide détective Phryne Fisher ne peut se résoudre à laisser cette affaire aux mains de la police locale, un peu trop nonchalante à son goût. Pour tout indice, un tatouage du symbole anarchiste et le nom d'une ville lointaine : Riga. Il n'en faut pas plus à la téméraire jeune femme pour plonger, arme au poing, dans l'univers opaque et violent des anarchistes russes qui, pendant ces tumultueuses années vingt, font la Révolution en plein coeur du continent australien ! Toujours élégante et toujours survoltée, aussi à l'aise dans les salons mondains que dans les bouges malfamés, la plus glamour des détectives devra affronter bien des épreuves pour sortir indemne de cette ténébreuse affaire...

L’enquêtrice est une femme très émancipée. Ferait un bon téléfilm.

CDC de Marie-Claude

 

 

Peinture au pistolet à Céret

Jacques Lavergne

 

Ed. Mare Nostrum. Mai 2007

Décidément, on ne s’ennuie pas au Musée d’Art Moderne de Céret : durant une exposition estivale d’un peintre reconnu, deux tableaux s’évanouissent sans laisser de traces et, alors que des oeuvres d’art de la région font l’objet d’un pillage en règle, quelques meurtres viennent ajouter à la confusion.
Le nouveau conservateur du musée, qui pensait avoir trouvé là un poste alliant culture et hédonisme, doit déchanter en regardant défiler dans son établissement les gendarmes, les enquêteurs de l’Office central de protection des biens culturels (OCBC), et jusqu’à la brigade des stups ! Et il comprend vite que s’il veut retrouver la sérénité et protéger ses précieuses peintures, il va devoir se mêler activement de l’enquête…

Tous les personnages sont d’une richesse incroyable, nuancés.

CDC de Marie-Claude

    

Le goût des mots

Françoise Héritier

 

Ed. Odile Jacob. Octobre 2013

Après Le Sel de la vie, Françoise Héritier poursuit ici son exploration tout en intimité et en sensualité de ce qui fait le goût de l'existence. Elle nous invite à retrouver nos étonnements d'enfance, quand la découverte des mots, à travers leur brillance, leur satiné, leur rugosité, s'apparentait à celle de la nature et des confitures. À travers les mots, c'est le trésor caché s'établissant en nous entre les sons, les couleurs, les saveurs, les touchers, les perceptions et les émotions qu'elle nous convie ici à redécouvrir. À chacun, à son tour, à partir de quelques mots, de trouver la richesse de l'univers intime qu'il porte en soi.

Sorte d’essai. L’auteur voit les mots ! Ca fait réfléchir

CDC de Nicole et de Marie-Claude

 

 

Un cœur entre deux rives

Geneviève Senger

 

Ed. Presses de la Cité. Août 2012

" Ah, on les regrettera pas. Monsieur le curé l'a bien dit : heureux comme Dieu en France ! Seulement, ça n’a pas l'air de s'arranger. Le vin est de plus en plus cher et paraît qu'en ville les gens ont faim... Ici, faut pas trop se plaindre, ça va... mais on trinquera encore, l'Alsace a toujours été cocue, prise par les uns, trahie par les autres, française puis allemande et maintenant à nouveau française, on a l'impression que ça s'arrêtera jamais... tout le monde nous veut et personne ne nous aime, enfin on verra bien ce que ça va donner avec les Français ! " Fin 1918, après l'armistice, le jeune instituteur Jules Maître est nommé en Alsace, tout juste reconquise par la France. Il connaît cette région par les récits que lui faisait sa grand-mère émigrée en 1871. Il y apporte avec lui l'amour de la France, sa langue, sa culture et la République. Jules est un idéaliste, bien décidé à convertir ces " Allemands " aux vertus républicaines, mais il se heurte à de nombreuses barrières : ses élèves, enfants de paysans- ouvriers, typiques des vallées vosgiennes, ne parlent pas le français, et la religion est enseignée au sein même de l'école républicaine. En pleine montée du nazisme, Jules prend pleinement conscience de son devoir d'homme et de la portée des convictions pour lesquelles il se bat. Il lui faudra protéger sa fille et son épouse Judith.

Histoire prenante du terroir alsacien.

C’est un jeune instit qui vient de France après la deuxième guerre mondiale.

Histoires de laïcs et de curés, de la langue. Fait avancer ses idées.

CDC de Nicole

 

 

La voleuse des livres

Markus Zusak

 

Ed. XO. Janvier 2014

Narratrice dotée d’un humour noir, sarcastique mais compatissant, la Mort est témoin de la folie des hommes. Face à Liesel Meminger, l’enfant rebelle qu’elle a surnommée la « voleuse de livres », elle accepte de changer les règles. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée. Est-ce sa force qui l’a sauvée ? Ou le secret qu’elle préserve comme le plus précieux des trésors ?   

L’histoire de Liesel peut changer la vie de celui qui la lit…

CDC de Nicole et Christiane

 

 

La belle amour humaine

Lionel Trouillon

 

Ed. Acte Sud. Août 2013

A bord de la voiture de Thomas, son guide, une Occidentale nommée Anaïse se dirige vers un village côtier d'Haïti où elle espère retrouver les traces d'un père qu'elle a à peine connu et éclaircir l'énigme de son roman familial. Mais Thomas la prévient : l'issue de son enquête est hasardeuse tant ce village de pêcheurs est un véritable territoire de l'altérité, où les lois sont amicales et flexibles et les morts joyeux. Là-bas, l'humaine condition sait se réinventer sans cesse face aux appétits féroces de ceux qui, à la manière du grand-père d'Anaïse et de son complice en exactions, le "colonel", tous deux jadis mystérieusement disparus dans un incendie, cherchent à s'octroyer un monde qui appartient à tous.

L’incendie ne sera jamais élucidé.

C’est une écriture particulière. Voyage d’une jeune femme qui vient renouer avec le lieu où son père vivait à Tahiti. Elle prend un taxi qui ne fait que de parler de tout. Histoires dans l’histoire. Succession de portraits de gens.

L’auteur montre Tahiti comme un lien entre les gens très fort.

Que de simplicité, de partage, de joie d’un côté et de férocité maternelle de l’autre

On a envie de dire « c’est bien fait pour toi ».

CDC de Marie-Claude et de Marie-Rose

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mediatheque-devecey.over-blog.com - dans Comité de lecture
commenter cet article

commentaires

On vous accueille...

Le lundi de 16h00 à 18h00

Le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le vendredi de 16h00 à 18h00

Le samedi de 10h à 12H

Retour à la page d'accueil